Historique

Les débuts

 

J'ai débuté l'apprentissage de la musique à l'âge de quatre ans. On ne sait quelle mouche m'a piquée car il n'y avait aucun musicien dans ma famille. J'ai simplement dit un jour à ma mère que je voulais apprendre le violon. C'est à ce moment que l'aventure a commencé...

 

J'ai joué du violon pendant quatre ans puis, le piano de mes grands-parents s'est retrouvé chez moi. Je l'ai apprivoisé et je suis tombée sous le charme de son sourire blanc et noir.

 

Ma passion a duré jusqu'au milieu de mon adolescence puis, je suis passée à autre chose. Ce temps d'arrêt fut court cependant, car la musique me manquait. J'ai donc recommencé pour ne plus jamais m'arrêter. C'est d'ailleurs à la fin du secondaire que j'ai commencé à enseigner le piano.

 

J'ai ensuite passé deux magnifiques années au Cégep Ste-Foy en musique où enfin je retrouvais d'autres passionnés. Pendant cette période, j'ai continué d'enseigner le piano et, là , j'ai découvert mon talent réel, celui de transmettre mes connaissances. J'ai eu la chance immense d'enseigner à une clientèle très variée: des jeunes enfants de trois ans, aux adultes retraités en passant par des personnes aux besoins particuliers. J'avais l'impression de pouvoir donner accès à la musique à quiquonque le demandait. Quel privilège incroyable ! J'étais loin d'être la plus grande des pianistes. Par contre, je développais sans cesse ma pédagogie du piano et de la théorie musicale. J'utilisais ma créativité au maximum et j'essayais de stimuler au plus haut point l'intérêt de mes élèves pour la musique. L'important n'est-il pas d'aimer ce que l'on fait et d'en retirer de la satisfaction ?

 

Le choix fut donc facile pour moi : le bac de quatre ans en éducation musicale à l'Université Laval. J'ai ensuite enseigné dans les écoles primaires et secondaires tout en continuant à enseigner en privé. Ce que je fais toujours d'ailleurs !

 

Vous savez, on dit que la vie fait bien les choses et qu'elles arrivent au bon moment. C'est à la suite d'un parcours bien ordinaire mais surtout grâce à un  désir sincère de rendre accessible à tous la musique qu'est née l'École de musique Kapellmeister !

 

Merci à tout ceux qui m'ont soutenue !

 


 

La naissance de l'École.
 

C'est en janvier 2014 que le nom d'École de musique Kapellmeister est officialisé. Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que je voulais que les gens me reconnaissent en gardant une partie du logo qui existait déjà (NK). J'ai donc cherché un terme musical qui commençait par la lettre K et je suis tombée sur Kapellmeister. C'est un mot allemand utilisé aujourd'hui pour désigner un chef d'orchestre. Autrefois, il désignait le Maître de Chapelle, celui qui formait les musiciens, organisait les concerts et composait la musique. Il m'a semblé tout indiqué pour une école de musique.

 

Le 4 juillet 2014, un conseil d'administration est formé et l'École de musique Kapellmeister devient un organisme sans but lucratif. Profitant d'un incroyable  partenariat avec la Ville de Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, l'EMK a ses premiers locaux sur la rue Charles-Painchaud et engage ses premiers professeurs.

 

Longue vie à l'École de musique Kapellmeister !

Nada Kibrité, Fondatrice

© 2014 École de musique Kapellmeister.

  • facebook-square